Comment bénéficier d’un prêt conventionné ?

Publié le : 21 mars 20223 mins de lecture

Le prêt conventionné ou PC est une subvention réglementée qui permet de financer vos travaux à domicile ou d’acheter votre résidence principale sans condition de ressources. Compte tenu des évidences des taux de dividende actuels, le taux d’un crédit conventionné est souvent plus élevé que celui d’un prêt hypothécaire traditionnel. L’avantage de ce prêt conventionné est qu’il peut être obtenu sans modalité de ressources.

Le fonctionnement d’un prêt conventionné

Ce type de prêt peut financer l’achat de maison neuve ou ancienne, de terrain et sponsoriser des travaux sur des logements déjà acquis pour améliorer la consommation d’énergie, agrandir ou modifier la destination du bien. Le montant total de ces travaux doit dépasser 4 000 euros et avoir lieu dans les 3 ans suivant l’approbation du prêt. L’habitation doit être la résidence principale de l’emprunteur dans l’année qui suive l’acquisition. Cette durée peut être prolongée jusqu’à 6 ans si le bien est affecté à être la résidence principale au moment du départ à la retraite de l’emprunteur et est mis en location sous certaines conditions jusqu’à la vente des droits à la retraite.

Comment spéculer d’un prêt conventionné ?

Disponible pour tous les particuliers, le prêt conventionné est un crédit hypothécaire accessible auprès de la grande majorité des institutions bancaires. S’il présente généralement les mêmes caractéristiques qu’un prêt traditionnel, il présente deux avantages principaux: il est accessible sans apport individuel, et il vous donne droit à une aide personnalisée au logis. Un prêt conventionné présente de nombreux aspects similaires à un prêt traditionnel, qu’il s’agisse de sa durée de souscription, de la possibilité d’y appliquer un taux d’intérêt variable ou fixe, ou encore du montant qui peut être emprunté. Toutefois, il est à noter que les habitations qu’il cible doivent répondre à certaines références d’éligibilité.

Les montant et les durées du prêt conventionné

En principe, le prêt finance la quasi-totalité de l’opération, y compris le prix d’achat, la garantie responsabilité civile, l’assurance dommages et diverses taxes. Par contre, il ne couvre pas les frais de notaire, l’achat d’un éventuel mobilier et les frais de documentation. Le contrat de prêt a une durée de remboursement de 5 à 30 ans. La durée du prêt peut être raccourcie ou prolongée, jusqu’à une durée maximum de 35 ans. En outre, les prêts conventionnés peuvent être à taux flexibles. Des plafonds tarifaires sont fixés par les pouvoirs publics. Pour les taux changeants, il est aujourd’hui de 2,30%.

Plan du site